Sénégal - Projet 7 Puits - 7 Villages en cours de lancement

Le projet 7 Puits - 7 villages dans la commune de Gandon est en cours de développement.

Il  s’agira de doter cette localité de 7 puits forage qui seront construits  uniquement dans le territoire du Toubé (commune de Gandon, département de Saint-Louis au Sénégal) tout en tenant compte des  priorités par rapport à l’approvisionnement en eau potable et aux besoins en eau pour le maraichage et l’élevage.

Le Toubé, fait la partie de la commune de Gandon. Il est la partie est  contigüe à la ville de Saint-Louis, regroupant  7 villages et quelques hameaux.  Cette bande de terre occupe environ les 2 /3 de la commune de Gandon. Ses principales activités sont l’agriculture, l’élevage extensif et la production de sel. 

Le Toubé  offre à décrire comme étant l’espace le plus adapté  au maraichage et à l’élevage aussi bien intensif qu’extensif de la commune de Gandon qui, non seulement figure parmi les plus grosses communes exportatrices de produits maraichers du Sénégal,  mais également polarise les plus grandes unités de productions agricoles comme les Grands Domaines du Sénégal (GDS), SOLDIVE, le Projet de Développement Inclusif et Durable et de l’Agri business du Sénégal (PEDIDAS) et  Le Centre d’Impulsion et de Modernisation de l’Elevage du Sénégal (CIMEL).

Les raisons qui ont motivé la mise inaction de se projet sont nombreuses : 

Bien qu’occupant une place centrale dans le dispositif agricole de la Commune de Gandon, le Toubé rencontre de réels problèmes d’approvisionnement en eau aussi bien potable pour la consommation des familles que pour l’agriculture et l’élevage.

En effet cette situation découle de plusieurs raisons dont les plus saillantes restent :

-        Le coût très onéreux et quasi insupportable par la commune pour connecter toute la localité au réseau d’adduction d’eau potable ;

-        La présence d’un fort taux de salinité au niveau de la nappe superficielle obligeant un forage plus profond pour atteindre une eau de bonne qualité et surtout d’éviter une contamination par la strate salée ;

-        Une très forte demande des populations pour la consommation des ménages et pour mener à bien également leurs activités maraîchères  et d’élevage qui constituent leur principal gagne-pain.

Face à une telle situation, il urge aujourd’hui de trouver un palliatif bien adapté pour permettre à ces populations d’accéder à l’eau source de vie en qualité et en quantité suffisante. 

Ainsi, avec quelques sources d’eau correctes et en nombre suffisants, le Toubé sera inéluctablement le principal grenier de la Commune de Gandon et du département de Saint-Louis et probablement du Sénégal.

Les fonds nécessaires au lancement des deux premiers forages ont dores et déjà été transmis à la commune, nous attendons avec impatience les premières photos des travaux.

 |  Sénégal - Rufisque Nord »

Catégories

Archives